Sainte Jeanne de Chantal
Paroisse Sainte


La vie de Sainte Jeanne de Chantal : religieuse et fondatrice




La vie de Sainte Jeanne de Chantal : religieuse et fondatrice

II) LES ETAPES DE LA VIE DE SAINTE JEANNE DE CHANTAL :

. La cofondatrice de l’INSTITUTION (1607 à 1622).
L’INSTITUTION est le projet de Saint François de créer un ordre contemplatif de la VISITATION dont la douceur de la règle permet l’accueil de toutes celles qui sont appelées à DIEU (quelques soient leur constitution physique), de se consacrer à lui dans la prière et la vie intérieure.
 
  • Acceptation du projet de Saint François.
  • La séparation progressive d’avec les biens matériels p 63 et 65 et d’avec les êtres chers.
  • Ouverture de la 1° VISITATION à ANNECY : de la visite des malades à la vie cloîtrée.
  • La consécration totale à DIEU le jour de la Pentecôte 1616.
 
. La «pierre fondamentale de l’INSTITUTION»  seule  face au monde (1622 à 1641).
  • Le départ de St François : dernière rencontre le 08/12/1622, sa mort le 28/12/1622, le chagrin de Jeanne.
  • L’expansion rapide de la VISITATION (13 monastères en 1622, 87 en 1641), Jeanne fait la tournée des monastères, et continue à en créer.
  • Mère de CHANTAL doit faire face à la notoriété (Mme de Montmorency devient son amie, La reine demande à la rencontrer).
  • Mère de CHANTAL demeure au service des malades (rôle joué pendant la peste à ANNECY).
  • Recherchant la perfection, Jeanne est éprouvée par des tentations de plus en plus vives.
  • La sainte mort de Jeanne : transmission de ses responsabilités temporelles et préparation de son âme à la rencontre avec DIEU (confession, communion, prières).