Prières à Saint Antoine de Padoue




Litanie de la patience

Père céleste qui êtes patient, parce que vous êtes éternel
Extrait des litanies de la patience de Saint Antoine de Padoue.
 
Esprit de grâce qui m'avez attendu jusqu'à ce jour,
Trinité sainte qui me supportez avec toutes mes misères,
donnez-moi la patience.
 
Seigneur,
Quand le temps et les difficultés me presseront de toutes parts,
quand je manquerai des choses qui me seront nécessaires,
quand j'aurai à souffrir de la rigueur des saisons,
quand la maladie me retiendra dans un lit de souffrance,
quand je m'épuiserai à désirer en vain un sommeil réparateur,
donnez-moi la patience.
 
Seigneur,
Quand l'ennemi travaillera à ravager le champ de mon âme,
quand je me verrai sur le point d'être vaincu,
quand il me faudra réprimer sans cesse mes vivacités,
quand un excès d'abattement me rendra la vie ennuyeuse,
quand je me verrai à charge à moi-même et aux autres,
quand je souffrirai de mon impuissance pour tout bien,
quand malgré mes efforts, je retomberai souvent dans les mêmes fautes,
quand la triste sécheresse éteindra toute ferveur en moi,
quand mille distractions importunes viendront m'assaillir dans la prière,
donnez-moi la patience.
 
Si vous permettez, Seigneur,
que j'ai à supporter des contradictions, des caractères difficiles,
que je sois délaissé de mes amis, victime de quelque injustice,
qu'on me rende le mal pour le bien,
donnez-moi la patience.
 
Prions : O Dieu bon qui avez jugé à propos de sauver le monde par la voie des souffrances,
aidez- nous à supporter nos maux avec cet esprit de patience dont Jésus, votre fils, nous a donné de si grands exemples ;
faites que dans toutes nos afflictions, soit de l'âme, soit du corps, nous répétions avec foi et soumission, ces paroles qu'Il vous adressait sous le poids de la douleur : Mon Père que votre volonté soit faite et non la mienne. Amen.


 

Prière ancienne à Saint Antoine de Padoue

Ô saint Antoine,
Depuis près de dix siècles, le monde chrétien tout entier vous vénère. Riche dès la naissance, vous avez tout abandonné pour vivre pauvre et vous êtes entré chez les Franciscains après avoir étudié les sciences sacrées. Mais par humilité, vous avez caché vos grandes connaissances et vos frères religieux ne les ont connues que lorsque saint François vous a donné l'ordre de prêcher partout la Vérité de Dieu. Dès lors, votre parole a converti des multitudes.
Vous aimiez tellement le Seigneur que vous désiriez le martyre et le Seigneur vous a accordé la maladie ! A 36 ans, brûlant d'amour pour Dieu, épuisé par votre ministère, vous êtes mort en chantant un dernier cantique à la Sainte Vierge. Moins d'un an après, l'Église vous a canonisé, tant étaient nombreux les prodiges qui ont marqué votre vie et qui se sont poursuivis. Depuis cela n'a pas cessé.
Vous qui avez reçu le privilège de faire retrouver les choses perdues, aidez-moi à retrouver celle que j’ai perdue, si telle est la volonté de Dieu, ainsi que la paix de ma conscience dont la perte m'afflige plus que toute autre chose au monde... A cette grâce, joignez celle de rester ferme dans ma foi et de ne jamais me séparer de Dieu.  Je vous en fais la demande pour que vous  intercédiez auprès de Dieu pour moi.
Obtenez-moi, ô Saint Antoine, une foi, sûre et joyeuse qui illumine ma vie et aide les autres. Il y a plus malheureux que moi, aidez-moi, à votre exemple, à les soulager. Que mon âme, mon cœur, ma bourse ne se ferment jamais aux besoins des autres. Que ma maison soit ouverte, mon évangile vivant, et que je partage mon pain.
Je le demande au Seigneur, par votre intermédiaire, ô grand Saint Antoine, pour son amour et pour sa gloire, dans les siècles des siècles.
AMEN.

 
 
 

Prière à Saint Antoine

Ô saint Antoine,
Puissant intercesseur, je vous supplie de prendre un soin paternel de mon âme, de mon corps, de mes affaires et de ma vie entière; rien ne pourra me nuire, tant que je serai sous un tel protecteur.   Présentez mes demandes au Père des miséricordes, afin que, par vos mérites, il daigne me fortifier dans son service, me consoler dans mes afflictions, me délivrer de tous les maux et me donner la force de les supporter pour le bien de mon âme.
Vous qui avez reçu le privilège de faire retrouver les choses perdues, aidez-moi à retrouver, si telle est la volonté de Dieu, la paix de ma conscience dont la perte m'afflige plus que toute autre chose au monde... A ces grâces, joignez  celle de rester ferme dans ma foi et de ne jamais me séparer de Dieu, à qui je dois honneur et actions de grâce, maintenant et toujours.
Amen