Prières à Saint Joseph




Pourquoi prier avec saint Joseph ?

Parce qu’il n’est pas un saint comme les autres. En lui confiant le soin de veiller sur ses deux plus grands trésors – Jésus et Marie – Dieu l’a chargé d’une mission à part. À mission d’exception, homme d’exception : saint Joseph est auréolé des plus grandes vertus, comme le rappellent ses litanies : très juste, très chaste, très prudent, très courageux, il est aussi très obéissant, très fidèle, miroir de patience… Le 19 mars 2011, Benoît XVI (alias Joseph Ratzinger), qui avait déclaré le jour de son élection être « un humble travailleur dans la vigne du Seigneur », a mis l’accent sur l’humilité de son saint patron : « un humble travailleur, qui a été rendu digne d’être le gardien du rédempteur ».
L’Église, qui élève les humbles, l’a placé au-dessus du commun des « immortels » : « De tous les saints, affirmait Léon XIII dans l’encyclique Quanquam pluries, il est le plus élevé au ciel, après Jésus et Marie ». Avant lui, s’appuyant sur la tradition, le pape Pie IX l’avait déclaré patron des pères de famille le 8 décembre 1870. Puis, le bienheureux Jean XXIII a inséré son nom au sein du missel de la messe. Aujourd’hui, il est l’un des rares saints à être fêté deux fois dans l’année : le 19 mars et le 1er mai.

Que peut-on lui demander ?
Léon XIII lui a décerné officiellement le titre de « saint patron des chefs de famille et des artisans » (1889). On lui confiera donc, qui un époux, un père, qui un fils, un frère… À l’instar de ce clan familial qui chaque année « fait la neuvaine du 11 au 19 mars pour tous les hommes adultes de la famille ». Remettons-lui « nos soucis de famille, de santé, de travail », comme nous y invite la prière du "Je vous salue Joseph"*. Il est l’avocat de ceux qui cherchent un emploi, un toit, l’âme sœur, ou qui désirent un enfant. Dans ces domaines, il fait des merveilles !
Rappelons-nous aussi qu’en 1661, à la suite des apparitions de Cotignac, Louis XIV lui avait consacré la France. Alors, pourquoi ne pas lui confier notre pays?
Plus largement, on peut tout demander au patron de l’Église universelle. Sainte Thérèse d’Avila, qui l’avait choisi comme protecteur de son ordre et qui affirme que « son crédit auprès de Dieu est d’une merveilleuse efficacité pour tous ceux qui s’adressent à lui avec confiance », se recommandait à lui en toutes choses.
Quand il n’exauce pas (tout de suite, ou comme on voudrait), il prodigue lumière et consolations ; il fait grandir la foi, l’espérance et la charité. « Jamais je n’ai connu personne qui l’ait invoqué sans faire de progrès notables dans la vertu », rapporte sainte Thérèse d’Avila.
Car, avant d’être un recours dans les difficultés, saint Joseph est une personne à aimer et un modèle à imiter. Plus on le fréquente, plus on goûte sa tendresse et celle de la Sainte Famille.
Voici donc une neuvaine à saint Joseph que chacun pourra faire sienne.

Pour effectuer une neuvaine, téléchargez le document de prière en cliquant sur l'icône ci-dessous :

*
Je vous salue Joseph,

vous que la grâce divine a comblé ;
le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux ;
vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale épouse est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,
priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail,
jusqu’à nos derniers jours
et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.
 

Demandons à saint Joseph de protéger nos familles

Très saint Joseph,
par cette sollicitude pleine d'amour
avec laquelle vous vous êtes occupé en ce monde de Jésus et de Marie,
daignez veiller sur notre existence jusqu'à notre dernière heure.
 

Prière à saint Joseph protecteur de l'Eglise universelle (Léon XIII)

Ô bienheureux Joseph, nous recourons à vous dans notre tribulation
et, après avoir imploré le secours de votre très sainte Épouse,
nous sollicitons aussi, avec confiance, votre patronage.
Au nom de l'affection qui vous a uni à la Vierge immaculée, Mère de Dieu,
au nom de l'amour paternel dont vous avez entouré l'Enfant Jésus,
nous vous supplions de jeter un regard favorable
sur l'héritage que Jésus-Christ a conquis au prix de son sang,
et de nous assister de votre puissance et de votre secours,
dans tous nos besoins.
Protégez, ô très sage gardien de la Sainte Famille,
le peuple élu de Jésus-Christ.
Préservez-nous, ô Père très aimant,
de toute contagion de la corruption et de l'erreur.
Soyez-nous favorable, ô notre très puissant libérateur.
Du haut du ciel, assistez-nous dans le combat
que nous livrons à la puissance des ténèbres.
Et de même que vous avez arraché autrefois l'Enfant Jésus du péril de la mort,
délivrez aujourd'hui la sainte Église de Dieu
des embûches de l'ennemi et de toute adversité.
Couvrez chacun de nous de votre perpétuelle protection
afin que, à votre exemple et soutenus par votre secours,
nous puissions vivre saintement, mourir chrétiennement
et obtenir ainsi la béatitude éternelle. Amen.
 

Prière de saint François de Sales (pour un cas difficile)

Glorieux saint Joseph, époux de Marie,
accordez-nous votre protection paternelle,
nous vous en supplions par le Cœur de Jésus-Christ.
Ô vous dont la puissance s'étend à toutes nos nécessités
et sait nous rendre possible les choses les plus impossibles,
ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants.
Dans l'embarras et la peine qui nous pressent,
nous recourons à vous avec confiance.
Daignez prendre sous votre charitable conduite
cette affaire importante et difficile, cause de notre inquiétude.
Faites que son heureuse issue
soit pour la gloire de Dieu
et contribue au bien de ceux qui veulent le servir fidèlement. Amen.
 

Prière à saint Joseph, patron des causes difficiles

Ô vous que l'on a jamais invoqué en vain,
vous qui êtes si puissant auprès de Dieu que l'on a pu dire
"au Ciel, Joseph commande plutôt qu'il ne supplie",
tendre père, priez Jésus pour nous.
Soyez notre avocat auprès de ce divin Fils
dont vous avez été ici-bas le père nourricier et le protecteur fidèle.
Ajoutez à toutes vos gloires
celle de gagner la cause difficile que nous vous confions.
Nous croyons que vous pouvez exaucer notre demande
en nous délivrant des peines qui nous accablent.
Nous avons la ferme confiance que vous ne négligerez rien
en faveur des affligés qui vous implorent.
Nous vous en supplions, ô bon Joseph, ayez pitié de nos larmes.
Couvrez-nous du manteau de vos miséricordes et bénissez-nous. Amen.

 

Prière pour obtenir la grâce de rester purs

Saint Joseph, père et protecteur des vierges,
gardien fidèle à qui Dieu confia Jésus, l'Innocence même,
et Marie, la Vierge des vierges,
je vous en supplie, par Jésus et Marie,
ce double trésor qui vous fut si cher, faites que
préservé de toute souillure, pur d'esprit et de cœur, et chaste de corps,
je serve constamment Jésus et Marie dans une pureté parfaite. Amen.
 

Prière à saint Joseph, modèle des travailleurs (saint Pie X)

Glorieux saint Joseph,
modèle de tous ceux qui sont voués au travail,
obtenez-moi la grâce de :
travailler en esprit de pénitence
pour l'expiation de mes nombreux péchés
travailler en conscience,
mettant le sens du devoir au-dessus de mes inclinations
travailler avec reconnaissance et joie,
regardant comme un honneur d'employer et de développer par le travail
les dons reçus de Dieu
travailler avec ordre, paix modération et patience,
sans jamais reculer devant la lassitude et les difficultés
travailler surtout avec pureté d'intention et avec détachement de moi-même,
ayant sans cesse devant les yeux la mort et le compte que je devrai rendre
du temps perdu, des talents inutilisés, du bien omis
et des vaines complaisances dans le succès, si opposées à l'œuvre de Dieu.
Tout pour Jésus, tout pour Marie, telle est ma devise… Amen.

 

Souvenez-vous à saint Joseph

Souvenez-vous, ô très chaste gardien de la Vierge Marie,
ô notre aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.
Animé d'une pareille confiance,
je viens à vous et me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne me rejetez pas ma prière,
ô vous qui êtes appelé père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté. Amen.